Accueil

Galeries

Eze village

Yvan Philmer - Le bonheur de vivre

Photographe, poète et auteur de pièces de théâtre, ce peintre recréé une société qui n’appartient qu’à lui, où les personnages imaginaires sont poussés par un indicible besoin d’amour. Des immeubles vacillants, des guirlandes, des lumières, des oiseaux, un homme à cheval sur un lampadaire, des saltimbanques, des gens du voyage, témoignent d’une infinie tendresse dans cet univers au caractère passéiste et symbolique, qui compte sur les déformations pour libérer un véritable courant vibratoire. Mais sans anamorphose, avec la volonté d’exalter l’amour et la liberté dans un espace ou les couples affichent leur bonheur. La franchise du coloris au service d’une iconographie très riche exacerbe ce phénomène de radiance expressionniste et de déformations qui, finalement, stimulent la bonne humeur et l’humanité. Et ces images pleines et flamboyantes peuvent être décodées comme une projection dans le paysage fantasque de Philmer qui cultive un jardin secret, peuplé de gens délibérément heureux. La torsion des formes permet de révéler une instabilité et un vitalisme capables de s’ouvrir à des évocations plus spirituelles. Une oeuvre finalement pleine de jubilations et d’évocations qui vient de faire une belle cote, en octobre, à l’hôtel Drouot.

Thierry Sznytka

Arts Actualités Magazine hors-série officiel n°9, 2001

Principales expositions

1986 : Exposition personnelle sur le vin. Charleroi, Belgique
1897 : Exposition avec des peintres Français. Palm Désert, USA
1987 : Galerie 33. Arcachon
1987 : Exposition de groupes. Forchheim, Allemagne
1991 : Galerie Hierl. Ebermannsdorf, Allemagne
1991 : Galerie Art 92. Paris
1991 Galerie Shahnaz. Monaco
1991 : Galerie Quadro Hiper. Lisbonne, Portugal
1992 : Galerie Katia Brunner. Honfleur
1994 : Galerie Dyan-Coquant. Paris, France
1994 : Opéra Gallery. Singapour
1994 : Galerie Dominantes. Brantôme
1994 : Galerie Dyan-Coquant. salon de Hong Kong
1995 : Galerie Art mural. Paris
1995 : Galerie Feille. Clairac
1995 : Galerie de Brotteaux. Lyon
1996 : Galerie du Pharos. Marseille
1999 : Galerie l’art du temps. La Rochelle
1999 : Galerie des remparts. Arcachon
2001 : Galerie chercheur d’art. Metz
2002 : Galerie de Provence. New York
2004 : Galerie A D. Béziers
2012 : Galerie du passage. Périgueux
2017:  Lagalery  Eze

En salle des ventes avec :

  1. Millon et Robert. Paris
  2. Galerie AD. Béziers

Historique

1993-03-06
Entré dans le monde des plus grands coloristes de ce siècle

PHILMER quitte le Sud-Ouest. Dans son studio Atelier de la banlieue sud de Paris, PHILMER affirme considérablement son oeuvre, l’artiste découvre enfin avec grande puissance sa véritable écriture.

Les galeries parisiennes accueillent avec enthousiasme cette pâte colorée qui traduit merveilleusement bien le monde intérieur en perpétuel mouvement du peintre.

PHILMER est entré cette année là, dans le monde des plus grands coloristes de ce siècle. Plusieurs de ses œuvres font l’objet de collection privée en France et dans le monde. Il a obtenu différents prix, dont celui de la RECHERCHE à Agen en 1985.

Il travaille avec Richard DOUARD à la réalisation de vitraux.

1987-03-06
L'expressionnisme lyrique

Fin du cloisonnisme lyrique. Naissance de L’EXPRESSIONNISME LYRIQUE.
PHILMER abandonne cette année là les couleurs cloisonnées pour faire réapparaître dans ses toiles la ligne d’horizon qui avait jusque là complètement disparue. La couleur est de plus en plus vive, la violence de certaines est extrême. Il s’écria  » Les couleurs ont leur propre langage, et j’use de celles-ci comme mes poumons de l’oxygène. Je veux et je crie de la couleur, de la couleur, de la couleur. »

«  C’est bien dommage que les bleus ne soient pas plus bleu et les jaunes encore plus jaune … Je veux être catalyseur non pas de l’angoisse de ce monde, mais des milliers de bonheurs qui font que les êtres ont soif de demain…. Mon désir, rester pour l’éternité‚ un enfant. L’enfant a tout nous apprendre, sait tout parce qu’il ne sait pas encore « 

1985-03-06
Le cloisonnisme lyrique

C’est l’année où brusquement, tout va changer, éclater, et ceci avec une rapidité presque incroyable. En quelques semaines, PHILMER découvre une nouvelle expression qu’il baptisera « LE CLOISONNISME LYRIQUE ».
Le cloisonnisme lyrique se situe aux confins du synthétisme, de EXPRESSIONNISME, de I’ORPHISME, du FAUVISME. Cette peinture qui conduit la couleur parfois à son paroxysme la dotant de toutes ses vertus expressives et même symboliques, évoque parfois ROUAULT, CHAGALL, DELAUNAY.
Son oeuvre est marquée d’une grande espérance, d’une profonde joie de vivre, et de faire vivre. «  Je veux « , déclare-t-il, «  avec le monde partager l’espoir d’un avenir radieux qui attend l’humanité. Chaque fois que je m’extasie devant la création, j’ai le sentiment profond qu’il ne peut en être autrement. Oui, la beauté stupéfiante du monde qui nous entoure est pour moi la preuve absolue que demain sera merveilleux« .

Le cloisonnisme lyrique, sorte de philosophie idéaliste, est une façon de penser, de sentir les êtres et les choses, d’aborder les différents sujets de la vie.

1982-03-06
détachement du néo-impressionisme pour peindre des oeuvres aux frontières du surréalisme spirituel

il se détache du néo-impressionisme pour peindre des oeuvres aux frontières du surréalisme spirituel, chargées d’un mysticisme profond à caractère prophétique.
En effet, tous les titres de cette période se transportent au-delà de l’an 2000. Cette époque sera dénommée (FLAMBOYANTE) en raison des couleurs employées, essentiellement : rouge, jaune, ocre. Il faut aussi discerner dans FLAMBOYANT une allusion à une société humaine qui serait passée par le feu d’épreuves apocalyptiques.

1973-03-06
L'année de ses premiers travaux sérieux.

Autodidacte, il cherche constamment à se perfectionner, à trouver une écriture personnelle (s’essaye à plusieurs styles). Fortement influencé par l’école de BARBIZON, et plus encore par les IMPRESSIONNISTES, il crée dans cet esprit de nombreuses toiles aux frissonnements les plus délicats les plus champêtres.

1969-03-06
Commence à peindre partiellement
1965-03-06
Débute sa carrière artistique comme photographe

Contacts

Collectionneurs, Galeristes, Directeurs de musées / lieux d’expositions, Amateurs d’Arts, n’hésitez pas à nous contacter.
email : email@yvanphilmer.com
tél : +33 6 71 67 89 66